Oh ma Lune!

by Edmée Fleury

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      10 CHF  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Includes unlimited streaming of Oh ma Lune! via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 5 days

      20 CHF or more 

     

1.
05:00
2.
3.
04:03
4.
02:44
5.
02:36
6.
04:24
7.
05:17
8.
02:27
9.
03:58
10.
03:07
11.
06:13

credits

released April 20, 2014

Edmée Fleury/compositions, textes, voix, arrangements, instruments, jouets, objets
Bernard Amaudruz/mix, mastering, arrangements
tassilo Jüdt/graphisme

tags

license

all rights reserved

about

Edmée Fleury Vevey, Switzerland

Edmée Fleury, née en 1974
est une chanteuse, auteur, compositrice,
Balance ascendant Balance, Suisse ascendant Vaudoise
Lunaire ascendant Rêveuse

contact / help

Contact Edmée Fleury

Streaming and
Download help

Track Name: Oh ma lune !
Oh ma lune !

Au clair de la lune
je défie les étoiles
les relies une à une
sur le fil de mon regard

Je fais fis des lacunes
de notre sombre histoire
au clair de la lune
l’ombre est plus jolie à voir

Les rêves sondent la brume
et offrent un autre savoir
à ceux qui sont dans la lune
et cherchent un fil à leur histoire

Alors qu’en bas il se consume
le feu sacré de nos mémoires
je tisse un lien de fortune
avant qu’il ne soit trop tard

Que mon rêve ne s’embrume
qu’il cède au désespoir
sa légèreté de plume
et sa beauté dérisoire

Au clair de la lune
je défie les étoiles
les relies une à une
sur le fil de mon regard

Je fais fis des lacunes
de notre sombre histoire
quand je suis dans la lune
je n’ai plus peur du noir


Oh! ma déesse oh! cul éblouissant
craches tes promesses et ton lait d'argent
Pierrot est mort depuis trop longtemps
et moi je m'endors dans mon carrosse blanc
Oh! que tes fesses éclairent le néant
Track Name: Secret des Fous
Le secret des fous

Je veux connaître le secret
Le secret des fous
Qui restent debout

Je veux les frôler de près
Me chauffer à leurs feux
Leur ressembler un peu

Je veux entrer dans la transe
Des derviches tourneur
Et quitter la peur

je veux aimer les différences
entre toi mon père
Et l’homme du désert

Je veux connaître le secret
Le secret des fous
Qui restent debout

Et lancer mes ricochets
Sur les torrents de boue
Qui coulent entre nous

Je veux chasser l’inconsistance
Ce flot de paroles
Au relent de formol

Je veux respirer le silence
que chacun de mes pores
transpirent de son or

Je veux connaître le secret
Le secret des fous
Qui restent debout

Je veux les frôler de près
Me brûler à leurs feux
Leur ressembler un peu

Je veux chasser l’indifférence
Qui me suit comme la chienne
De mes douleurs anciennes

Et retrouver l’innocence
L’essence humaine
Qui coule dans mes veines
Track Name: Far away
Far away

Je vis sur une île,
une île déserte
que j’appelle désert bleu
but she 's not blue

Mon île est couverte
de plumes d'oiseaux
et de cailloux
le ciel est bleu
toujours bleu

Mon île s'est détachée
il y'a longtemps
d'un continent
à la dérive

Parfois de sa rive
je vois passer
les grands bateaux
et les oiseaux
so far away

Souvent je m'ennuie
je n'ai personne
à qui parler
i feel lonely

Je n'ai que le vent
pour porter plus loin
les mots, ce chant
ces petits riens

Je sais que je ne suis pas seule
il y'a d'autres îles avec des gens dessus
alors dans des ballons je gueule
les mots qui dans ma tête font du chahut

Souvent j'imagine
que d'autre là-bas
font comme moi
depuis leurs îles

Ils jettent leurs voix
dans des ballons colorés
ils livrent au vent
leur destinée

Je vois ces bouteilles à la mer
tacher le ciel toujours bleu
j'invente pour ces montgolfières
un voyage long et glorieux

Il me suffit alors de peu
simplement fermer les yeux
pour voir la plus belle fin du monde

La collision dans le ciel
de toutes ces bulles rondes
l'explosion de milles langues
a big bang !
Track Name: Bouton d'or
Bouton d’or

Tes yeux sont deux boutons d’or
qui restent ouvert même quand tu dors
sur ta tête s’entêtent pelle mêle
des bouts de paille et de ficelle
un peu de rouge sur ta bouche
et sur ta joue une mouche piquée

tu n’es qu’une poupée…

Un ressort et quelques clous rouillés
te font un port de cou bien balancé
ta démarche se dessine en déhanché
de branches articulées
de fil en fil tes pieds se posent
tu prends des poses sur un strapontin

tu n’es qu’un pantin…

Un funambule de pacotilles
fait avec des broutilles
une libellule aux ailes froissées
qu'essaye de s’envoler
un acrobate sans sueur
qu'est né dans un choux-fleur

Petit pantin…
que feras-tu demain sans ces mains qui te font danser ?
jolie poupée
tu n'es rien sans la belle qui tire tes ficelles !

Que feras-tu demain sans ces mains qui te font danser ?
tu n'es rien sans la belle qui tire tes ficelles !

Juste un tout petit tas de bois
qui prendra la poussière
un amas d'os et de gravas
pas de quoi faire le fier
pas de quoi faire la fière!
Track Name: goutte d'o
Goutte d'O

Une goutte d'eau
roule de tes yeux doux
bave d’escargot
le long de ta joue


Une goutte d'eau
coule et tu l'essuies
pour sauver ta peau
de l'intempérie


alors viens les sanglots
et ta gorge se noue
une goutte de trop
ça fait des remous
te prend pas la tête te prend pas
te prend pas la tête arête et prend moi,
prend moi dans tes bras
crache le morceau !

Fait pas le héros
laisse les ruisseaux
déborder

Moi j'aime ta peau
et le goût de l'eau
salée

Laisse couler ce flot
je remplirais des seaux
de tes raz de marée

C’est beau un chagrin
c’est comme la pluie
ça lave les chiens
et les tragédies

ça te fait du bien
crache le morceau
et puis ce n’est rien
qu’une goutte d’eau
Track Name: Océan
Océan

Fatigué de tous ces moulins à vents
qui tournent, tournent dans ta tête
tu laisse à terre la ronde des tourments
pour vivre de fièvre et de conquêtes

Tu pars à la chasse aux poissons volants
qui dansent, dansent dans ta tête
tu rejoins le monde ou les vrais géants
crachent les brumes et les tempêtes

De ce large on en rêve
mais lorsque le vent se lève
nous sommes si peu à quitter la grève
on te regarde alors, larguer tes misères
sans même un regard en arrière

Pour que demain on se réveil un peu plus grand
il nous reste le firmament et ses mystères
au bord de nos lacs, nos rivières et nos étangs
ils comblent nos âmes aventurières

Imaginer que quelque part tu rejoins les dieux
ça nous aide à rouler nos pierres
grimper les montagnes pour frôler les cieux
et retomber chaque fois le cul par terre

Mais qu'importent nos séants
l'océan t'attend
il t'emporte au bout de ta lumière
et si son sel n'a pas le goût de l'amer
c'est parce qu'on ne domptera jamais sa beauté fière
petit d'homme le large est plus fort c'est le roi
tu le bois, il te boit, il entre dans toi……l’océan

Petit d'homme
aux parures de roi
tu pointe le large
du bout de ton doigt

Fier debout
sur ton bout de bois
tu le vois, tu le veux
rien que pour toi

Tu le veux, tu l'auras
tout au fond de toi
l'océan
Track Name: Horizon
Horizon

Au bout de l’horizon
se cache la lumière
celle des chansons
assoiffées d’aube claire

Mon bateau tremblant
avance sur les traces
de l’horizon sanglant
ou ciel et mer s’embrassent

J’ai quitté ma terre
mais à présent j’ai peur
ivre de grands airs
que ça ne soit qu’un leurre

J’ai menti à la mer
pour séduire les baleines
et je sens sa colère
remonter dans mes veines

Dans le crépuscule
l’horizon resplendit
j’y regarde incrédule
défiler ma vie

La mer est une sonde
qui fouille mes secrets
ses eaux sont profondes
et moi je disparais

Je ferme les yeux
me reviennent en mémoire
tous les instants heureux
mais aussi le désespoir

Je croyais retrouver
un bout d’horizon pur
mais je le vois s’embraser
dans sa démesure

Et ce besoin d’amour
je ne sens que le froid
alors que la fin du jour
m’éloigne encore de toi

Mon cœur la lune est pleine
viens me repêcher
il n’y a plus de sirène
pour sauver les noyés

Les chasseurs de baleine
attendent la nuit noire
pour attiser leur haine
et tirer au hasard

Et la mer s’enflamme
le sang des baleines
inonde ses eaux calmes
au secours mon capitaine

Oh mon marin des eaux douces te voilà enfin
les chasseurs à mes trousses
ne peuvent plus rien

Oh mon marin des eaux douces te voilà enfin
je n’ai plus la frousse quand tu me prends la main

Dans tes bras je vois se lever l’aube claire
dans tes yeux je vois briller sa lumière
Track Name: Idylle
Idylle
Délaissée seule sur mon île
Je cligne des cils
C’est le signe mon beau volatile
De mon amour indélébile
Accrochée au bout du fil
Suspendue à notre idylle
Pour toi je suis docile
Et fais des rêves incivils
Mais toi tu te défile
C’est difficile
Oh mon Idylle
C’est difficile
Quand tu te défile
Track Name: Onde
Onde

Eh toi ! Viens par-là !
au bord de la rivière
Eh toi ! Assieds-toi !
le cul dans la bruyère
écoute l’onde

À l’orée du bois
elle donne dans sa voix
en écho de l’autre monde
écoute l’onde

Approche ton nez
de sa fente dorée
et laisse ses éclaboussures
brouiller ta pensée
écoute l’onde

Plonge ta tête dans ce brouhaha ha la la !
son eau déborde goutte à goutte, avale avale avale là !
son rire éclate dans ta bouche bois bois bois !

Coulent ses baisers au fond de ton gosier
glisse sa parole féconde
écoute l’onde
elle chante ton corps elle t’inonde
écoute l’onde

Eh toi ! Viens par-là !
au bord de la rivière
Eh toi ! Embrasses moi !
cachée dans les fougères
goûte à l’onde
Track Name: Saule
Saule

Sous ton saule pleureur
Ivre mort
Tu écumes les heures
En pleurant sur ton sort
Pauvre cœur infidèle
Le destin
T’offre les joies du ciel
Au fond d’un verre de vin

Oh ne perd pas espoir
Sous ton saule
En attendant la gloire
Il te reste la gnôle
Tout ton sou

Un jour tu trouveras
ta lune aux yeux d’argent
tu t’envoleras
loin loin loin au firmament
alors bois bois
jusqu’à en perdre la boule
aboie aboie
ton droit d’être saoul
et si les oiseaux volent
Pourquoi pas toi
Oh prince de mes nuits folles
Envole-toi

Oh fis du vent
Montre-moi ta lune
La voie lactée nous attend
Entre ces deux dunes
Track Name: Épouvantail
A l'ombre de l'arbre millénaire
les épouvantails attendent
que quelqu'un enfin les libères
de leurs corps de paille
et moi je les regarde impuissante
debout à secouer mes sonnailles
pour que résonne
dans la pierre
la beauté de l’éphémère

Dans notre quête de l'ivresse
nouée au doigt du hasard
la beauté parfois nous traverse
mais aussi le cortège noir
et son escorte de soupirs
pourtant vivace est le désir
qui nous soulève et brise les murs
alors pourquoi est-ce si dur
les matins froids de se sourire

Al'ombre de l'arbre millénaire
les épouvantails attendent
éventrés de leurs semailles
que quelqu'un enfin les enterrent
et moi sur ce champ de bataille
je souffle la semence aux quatre vents
il poussera alors dans nos bouches
une armée de cerf-volants
pour nous porter vers l'océan

Que faire de la solitude
si elle ne parle plus à l'invisible
si cette vieille peau fardée d'habitude
n'apaise plus les cœurs sensibles

Que faire de notre servitude
aux tables des plaisirs faciles
si l'on enfouit nos incertitudes
sous le poids d'un savoir inutile

Que faire de la poésie
si elle ne fleurit plus nos terres arides
si plus personne ne croit que sa magie
peux nourrir encore les ventres vides